Pluie Acide

Il était une fois, la Terre... Il était une fois, une boule, belle, naturelle, où tout avait son ordre. Il était une fois, l'homme. A partir de là c'est le bordel.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cas du Tibet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristana
Administrateur(trice)
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Le cas du Tibet   Jeu 27 Déc - 3:03

je savais pas trop où mettre ça, peut-être qu'on devrait créer une section "Il était une fois les Droits de l'Homme" ? Je proposerai Yep

En gros, le Tibet c'est ça

Avant 1949, le Tibet était un pays reconnu où les Tibétains vivaient totalement à part du reste du monde, un coin totalement blanc sur la carte. Mais les Tibétains conservaient une belle culture à dominante bouddhiste et ne demandaient rien à personne Trinque.


Puis, dans les années 1949/50, la Chine a commencé à affirmer que le Tibet était un territoire Chinois, et l'a donc envahi petit à petit.Non

Pendant plusieurs décennies, ils envahirent le territoire en entravant les Droits de l'Homme de manière monumentale, à travers la répression et les assassinats. Les Tibétains, peuple ordinairement pacifique et non violent, organisa une armée de défense, et il y eut le 10 mars 1959, une grande manifestation à Lhassa, capitale du Tibet, qui finit dans un bain de sang.

Suite à cela, le Dalai Lama Vieux s'enfuit en Inde, à Dharamsala, où il est exilé depuis maintenant près de 50 ans. 80 000 Tibétains le suivirent, et encore aujourd'hui certains tentent de traverser les montagnes frigorifiques du Tibet, à pied, pour rejoindre la frontière... Malheureusement les autorités chinoises sont là et n'hésitent pas à les descendre pour parler cru grmpf . Au beau milieu d'un territoire jadis en paix où les habitants cohabitaient avec la nature dans un respect le plus total (les peuples bouddhistes sont admirables pour ça), bien que beaucoup d'habitants continuent de se cacher Wall, évitant les balles Schrik et les coups Chaise, ça reste un véritable carnage. Baton KO


Le Dalaï Lama continue de parcourir les pays du monde en enseignant la culture tibétaine et la situation de son territoire. Beaucoup d'associations se mobilisent également pour faire entendre la voix des tibétains étouffée Help .

La Chine ne se gêne pas pour annexer des territoires, créer un génocide, stocker des déchets radioactifs au Tibet ou y faire des essais nucléaires...

En 1995, le Panchen Lama a été enlevé par la Chine. Agé de 6 ans, c'était le "deuxième rang" apres le Dalai Lama, choisi par celui ci dans la religion bouddhiste. Il est depuis ce jour prisonnier on ne sait où. La Chine refuse de donner quelconques informations sur son état de santé, l'endroit où il se trouve, etc.Boude Il a été remplacé par un Panchen Lama designé par la Chine. Avant notre époque, en 1962, le 10e panchen Lama (oui, celui qui a été enlevé est le 11e, j'avais pas précisé, et le Dalai Lama est le 14e -_- ) avait été désigné par la Chine, dans le but qu'il adhère à la politique chinoise. Bien au contraire de leurs espérances, il a écrit une pétition de 70.000 caractères destinée au gouvernement chinois Taf dans lequel il critiquait la politique chinoise au Tibet et réclamait l'amélioration
de la situation sociale, économique et culturelle au Tibet.
Résultat : il a été humilié Haha , torturé, puis emprisonné de 1968 à 1972 à Pékin. De retour au Tibet, il a refait une critique de la politique chinoise en 89 et a affirmé sa fidelité au Dalai Lama. Il est mort quelques jours apres, "dans des circonstances suspectes" ... Suspect scratch

Si un tibétain clame la liberté du Tibet Very Happy , s'il exhibe le drapeau tibétain ou le hisse quelque part, s'il tente de fuir le pays, bref s'il s'exprime, il est condamné à plusieurs années de prison, voire de torture et / ou mise à mort . Non Par exemple, Phuntsog Nyidron a été condamné à 17 ans de prison pour avoir soutenu l'indépendance tibétaine, ou encore un lama (je ne sais plus son nom) a été condamné à mort pour avoir affiché la photo du Dalaï Lama.


Vous pouvez avoir beaucoup d'infos sur les sites :
http://www.tibet-info.net
http://www.tibet.fr
http://www.tibet-info.org
et http://www.amis-tibet.lu/ qui est une assos luxembourgeoise, leur site est super bien fait.



" BILAN APRES PLUS DE 50 ANS D'OCCUPATION CHINOISE :

  • Plus d'un million de morts
  • Plus de 6 000 temples détruits
  • Stérilisations et avortements forcés
  • Tortures systématiques sur les prisonniers
  • Le niveau de vie le plus bas de la R.P. de Chine
  • L'environnement gravement menacé (déforestation massive,
    surexploitation des ressources minières, destruction des espèces
    animales sauvages, stockage de déchets
    radioactifs, essais nucléaires...)
  • Des millions de colons chinois dans les régions annexées de l'Amdo (Qinghaï) et du Kham (Sichuan) "





QUE FAIRE ?

En tant que français, il ne nous est guère possible de faire grand grand chose de concret, mais le soutien et l'attention à ce peuple n'est pas rien!

- diffuser, informer sur la situation du Tibet
- quelques actions d'ordre symbolique, comme hisser un drapeau virtuel, allumer une bougie virtuelle Perdu ou demander la nationalité tibétaine (symbolique bien sur), par contre je saurais pas vous redonner les liens... je chercherai promis silent
- hisser le drapeau tibétain (vous trouverez sa signification sur les sites)
- de rares manifestations sont organisées en l'honneur du Tibet libre
- le parrainage d'un enfant
- signer des pétitions pour libérer des prisonniers politiques
- ce genre de trucs http://www.tibet.fr/static/opespe.html


Si vous voyez d'autres actions, faites en part !




EDIT : ça fait un bon moment que je vous recherche un témoignage que j'ai lu hier que je trouvais bien, mais je retrouve pas le lien Nongrmpf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana
Administrateur(trice)
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Le cas du Tibet   Jeu 27 Déc - 3:36

VOILA j'ai retrouvé le témoignage, c'était donc Palden Gyatso.

"
Témoignage de Palden Gyatso

Âgé de vingt-huit
ans lors de son arrestation, Palden Gyatso ne fut libéré qu’en 1992,
alors qu’il avait presque soixante ans. Il vit désormais à Dharamsala,
dans le Nord de l’Inde.
Depuis qu’il a fui le territoire occupé du
Tibet, en 1992, il a voyagé en Europe et aux Etats-Unis avec Amnesty
International et d’autres organisations de défense des droits de
l’homme. En 1995, il témoigna devant la Commission des droits de
l’Homme des Nations unies.

Voici son témoignage : “Il s’était
rapproché du râtelier à matraques. Il en sélectionna une, plus courte,
d’une trentaine de centimètres de long, et la brancha afin de la
recharger. Il y eut des étincelles accompagnées de crépitements.
“Pourquoi es-tu ici ?” poursuivit-il. “Parce que j’ai placardé des
affiches à Lhassa réclamant l’indépendance du Tibet.” “Alors tu veux
toujours Rang-tsèn* ?” demanda-t-il d’un ton plein de défi. Il
n’attendit pas ma réponse. Il débrancha la matraque électrique et
commença à me titiller ici et là avec son nouveau joujou. A chaque
décharge, je tressaillais des pieds à la tête
Puis tout en criant
des obscénités, il m’enfonça la pointe dans la bouche, la sortit,
l’enfonça de nouveau. Il retourna ensuite près du mur et en choisit une
plus longue. J’avais l’impression que mon corps se désintégrait. Je me
rappelle vaguement qu’un des gardes fourra ses doigts dans ma bouche
pour me tirer sur la langue afin de m’empêcher d’étouffer. Il me semble
aussi qu’un des Chinois présents, écoeuré, sortit précipitamment de la
pièce.

Je me souviens comme si c’était hier des vibrations qui
me secouaient tout entier sous l’effet des décharges : le choc vous
tenait sous son emprise, pareil à un violent frisson. Je sombrai dans
l’inconscience et, en me réveillant, je découvris que je gisais dans
une mare de vomissures et d’urine. Depuis combien de temps étais-je là
? Je n’en avais pas la moindre idée. J’avais la bouche enflée, je
pouvais à peine bouger la mâchoire. Au prix d’une souffrance indicible,
je crachai quelque chose : trois dents. Plusieurs semaines
s’écouleraient avant que je puisse à nouveau manger des aliments
solides. En définitive, je perdis toutes mes dents.” "


Plusieurs sites intéressants sur les conditions de vie des détenus et les tortures

http://www.tibetlibre.org/DossiersETL/Les%20droits%20de%20l'homme%20au%20Tibet.php
http://www.tibet-info.net/temoignages/torture.html
http://www.dromeardeche-tibet.org/temoignages.htm (témoignage de Palden Gyatso encore, vraiment bon ce peuple)

Et ça, ça veut accueillir les JO 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cas du Tibet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PERDU CHIEN DOGUE DU TIBET NOIR ET FAUVE REPOND AU NOM DE REEBOK (sarthe)
» Dzogpa, ma Dogue du Tibet...
» URGENT perdue jeune chienne Dogue du Tibet
» NEPAL/TIBET
» Ducke , dogue du Tibet, mâle, 3 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pluie Acide :: Il était une fois, la Terre... :: Il était une fois, la société...-
Sauter vers: